N° 92,
« Séquences didactiques »

Séquence didactique ?
(faire) faire écrire des récits de création en 5e

Caroline MASSERON

Dans le cadre de la formation des professeurs-stagiaires IUFM, on propose à l'usage des classes de cinquième, une séquence d'écriture longue au cours de laquelle chaque élève produit, en plusieurs étapes, un récit de création complet. Trois temps principaux, correspondant à trois phases rédactionnelles, marquent cette élaboration : la conception du récit, la production d'une première version, puis une phase finale d'améliorations plus ponctuelles. A ces trois temps sont associées des activités en langue et en écriture. Par exemple, la phrase interrogative est étudiée en orthographe, en langue et en discours, dans la mesure où tout récit de création s'instaure sur la base d'une "interrogation" ayant trait à la fondation du monde ou de l'une de ses parties. Le choix d'une œuvre intégrale relève de la même détermination; dans le cas présent ce sont les "Histoires comme ça" de Kipling qui ont été lues et étudiées par les élèves.
Mots-clés : ÉCRITURE – GENRE NARRATIF – FINALITÉ COMMUNICATIONNELLE D'UN ÉCRIT – PHASES RÉDACTIONNELLES – ACTIVITÉS DE LECTURE  COMPLÉMENTAIRES
L'interrogation : ORTHOGRAPHE – GRAMMAIRE DE PHRASE – GRAMMAIRE DES DISCOURS

Construire une séquence didactique autour d'un problème
d'écriture : l'exemplification

Isabelle DELCAMBRE

L'article traite de la construction des apprentissages textuels au début du lycée, quand les élèves sont confrontés à de nouvelles situations d'écriture de type argumentatif/dissertatif. L'accent est porté sur les difficultés à insérer un exemple dans un texte de ce genre et cherche à montrer la multiplicité des niveaux auxquels ces difficultés peuvent apparaître (niveau textuel, argumentatif, linguistique, mais aussi cognitif lorsque le choix de l'exemple est lié à la compréhension de l'énoncé). Le repérage de ces difficultés aboutit à des propositions d'activités visant à travailler la fonction argumentative des exemples et certains problèmes liés au marqueur d'exemplification "comme" (frontières entre exemplification et paraphrase, emplois de "comme" exemplifiant).
Ces propositions et analyses ne sont pas séparables d'une réflexion plus générale sur la notion de séquence didactique dans le cadre de l'enseignement-apprentissage de l'écriture. Quelques principes généraux sont avancés qui permettent d'envisager la construction de séquences comme articulation de connaissances procédurales et déclaratives, de l'écrire et du lire, du complexe et du simple.
Mots clés : ARGUMENTATION ÉCRITE – EXEMPLIFICATION – HORS-SUJETS – CONTRE-ARGUMENTER – CONCRET/ABSTRAIT – GÉNÉRIQUE/SPÉCIFIQUE – MARQUEURS – COHÉSION SYNTAXIQUE – CONNAISSANCES PROCÉDURALES/DÉCLARATIVES – APPRENTISSAGE (PROGRESSION).

Du projet d'année a la séquence : l'étude du  "Colonel Chabert"  en classe de 3e

Claude PERRIN

L'article est le compte rendu d'une expérience menée en classe de troisième. Il tente de répondre à la problématique suivante : comment étudier une œuvre intégrale en respectant à la fois la pratique, à l'échelle du projet d'année, d'un enseignement décloisonné et les contraintes liées à ce type de lectures telles que les définissent les Instructions Officielles ? La solution proposée obéit à un souci de cohérence en axant le travail de l'année sur la réalisation de « dossiers » organisés en séquences décloisonnées qu'il s'agisse pour les élèves de lire une œuvre intégrale, d'acquérir des techniques argumentatives ou d'atteindre des objectifs plus méthodologiques.
Mots-clés : PROJET D'ANNÉE – DOSSIER – SÉQUENCE – SÉANCE – DÉCLOISONNEMENT – LECTURE D'UNE ŒUVRE INTÉGRALE

La séquence en stage  : représentations et pratiques déclarées

Michèle AYRAUD et Jean-Pierre BENOIT

Interrogés par questionnaire en fin de premier trimestre, les professeurs stagiaires de quatre IUFM associent le plus souvent au mot séquence des termes positifs – organisation, cohérence, continuité, efficacité... L'analyse comparative des mentions et du classement de tous les termes associés, celle des titres de séquences réalisées ou envisagées donnés en exemple et celle des remarques formulées sur ce mode de travail manifestent cependant qu'ils envisagent le plus souvent son intérêt du seul point de vue du professeur : ils ont du mal à le penser dans une perspective d'apprentissage et à concevoir des séquences décloisonnées.
Recueillis fin juin, des entretiens semi-directifs avec des stagiaires et des conseillers pédagogiques confirment et explicitent les réponses précédentes, tout en révélant des évolutions positives mais aussi des limites dans l'adhésion à cette démarche. Ils pointent ainsi des difficultés qui peuvent apparaître en formation.
Mots clés : APPRENTISSAGE – DÉCLOISONNEMENT – DIDACTIQUE – ENSEIGNEMENT – FORMATION INITIALE – OBJECTIFS – SÉQUENCE

 

HAUT DE PAGE -  N° 92

 

© CRESEF - Tous droits réservés

Lire les
résumés au 
format PDF